ACTUALITES : FRANCE - Trouver une issue avant de nouvelles violences par le Mouvement REFONDATION

FRANCE - Trouver une issue avant de nouvelles violences par le Mouvement REFONDATION

Trouver une issue avant de nouvelles violences

Le gouvernement et les forces politiques traditionnelles n’ont plus le crédit pour entamer le dialogue. Il doit être désigné d’urgence un comité des sages, composé de personnalités reconnues pour leur indépendance, leur désintéressement et leur haute valeur morale, pour recueillir les doléances et déposer, avant la fin du mois, devant les Français et vers les pouvoirs publics, des propositions de réformes profondes qui soient le reflet de ces doléances. __________________________________________________________________________________

Le gouvernement et le pays sont aspirés dans une spirale de violence qu’il faut d’urgence apaiser. Les insatisfactions viennent de loin. Elles se mêlent dans une colère où tout est désormais confus, dans un mélange explosif de rage et d’usure.

Les responsables publics doivent en prendre conscience : c’est toute la France qui est hors d’elle.

Il faut être lucide : ni le gouvernement, ni les vieux partis n’ont la capacité et le crédit aujourd’hui pour réenclencher le dialogue. Le processus initié par le gouvernement est donc voué à l’échec. Quant aux extrêmes, ils n’ont rien de neuf à proposer, sauf d’attiser la haine.

Il faut une issue : ce n’est pas un nouveau replâtrage qui peut répondre à la situation mais une reconstruction des fondements de la société, de l’économie et de l’Etat.

REFONDATION a appelé dès 2017 à des cahiers de doléances qui recensent, de la base, là où elles sont vécues, les injustices, et les illogismes de la société française. Aujourd’hui ces cahiers et les revendications concrètes sont de fait portés par les gilets jaunes d’un bout à l’autre du territoire.

Face à la démonétisation des représentants politiques, le gouvernement et les deux chambres doivent désigner un comité des sages, personnalités reconnues pour leur indépendance, leur désintéressement et leur haute valeur morale, pour recueillir les doléances, synthétiser des aspirations parfois contradictoires et établir un compte-rendu des demandes posées.

Cette synthèse doit être remise au gouvernement, au parlement et aux différentes forces politiques, devant tout le pays, avant la fin du mois de décembre, pour que les premières mesures de fond attendues par les Français soit décidées puis précisées, sans attendre, dès les premières semaines de 2019.

REFONDATION a pour sa part fait connaître depuis le mois de novembre 2018 son projet constructif pour la France qu’il apporte à ce débat comme contribution.

 

Régis PASSERIEUX Secrétaire général de Refondation (03-12-18)     2771 vues

 

L'indécapant 1
L'indécapant 2
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer