ACTUALITES : MONTPELLIER - Le Département s’engage pour développer l’autostop gratuit Rézo Pouce

 

MONTPELLIER - Le Département s’engage pour développer l’autostop gratuit Rézo Pouce

Le jeudi 20 septembre à 10h à l’Hôtel du Département, le Président Kléber MESQUIDA signe une convention de partenariat avec la Société Coopérative d’Intérêt Collectif « Rézo Pouce ». L’Hérault est ainsi le premier département à soutenir ce système d’autostop innovant, gratuit et sécurisé.

Rezo Pouce est une solution d'autostop organisée de proximité créée en 2010 par une association du Tarn-et-Garonne. Le système est très simple : des arrêts d'autostop sont disséminés sur le territoire, où l'autostoppeur présente une pancarte au logo Rezo Pouce, indiquant sa destination.

Pour sécuriser le système, conducteurs et passagers signent une charte et reçoivent des cartes de membre et macaron à coller sur la voiture, qui leur permettent de se reconnaître.

Une application sur smartphone permet de visualiser les arrêts à proximité, mais aussi d’'envoyer et recevoir des offres de trajet en temps réel.

Ce système d'autostop gratuit et convivial constitue une offre pour les trajets du quotidien et s’inscrit en complémentarité avec les transports en commun et les autres modes de déplacement, notamment dans les territoires ruraux et les espaces périurbains.

La réussite de ces dispositifs innovants de mobilité étant conditionnée par un grand nombre d’utilisateurs et des échelles géographiques élargies, le Département et la société coopérative Rézo Pouce ont souhaité engager un partenariat privilégié sur une durée de 3 ans, permettant d’étudier un déploiement global de Rezo Pouce dans l’Hérault.

La société coopérative met son concept à disposition, en vue de l’installation progressive d’un réseau d’autostop sur les territoires, en collaboration et avec l’adhésion des structures intercommunales intéressées.

Avec un montant de 20 000 € affecté en 2018, le Département supporte les frais d’entrée des intercommunalités dans le dispositif. Pour les deux années à venir, il s’engage à faire une large promotion de Rezo Pouce et soutenir techniquement et financièrement les structures intercommunales qui adhérent, avec :

  • -  des subventions en lien avec le lancement du dispositif dans leurs communes (participation sur les frais de mise en place, mais aussi sur l’installation des panneaux « d’arrêts sur le pouce » le long des routes) ;

  • -  un soutien financier sur le travail d'animation du réseau, pour le faire connaître mais aussi recruter les passagers et conducteurs.

    A noter que dans le cadre du partenariat, la SCIC Rezo Pouce a proposé au Département d’expérimenter gratuitement sa nouvelle solution « Rezo Pro » : les agents du Département qui le souhaitent pourront, dès la fin de l’année, adopter cette plateforme web. Rezo Pro est une solution destinée aux entreprises pour favoriser le partage de trajets pendulaires entre actifs d'un même territoire.

    Le Département étudie la possibilité d’étendre à terme ce partenariat sur d’autres thématiques en lien avec des besoins de mobilité propres à certains territoires (déplacements touristiques en zones balnéaires ou d’arrière-pays, développement du covoiturage inter-entreprises, création d’une plateforme de covoiturage solidaire bénévole pour les déplacements des séniors...).

    Les besoins de mobilité dans l’Hérault

    Malgré la modernisation et la qualité d’entretien du réseau routier départemental, les Héraultais ne sont pas tous égaux en matière de déplacements. Deux formes d’inégalité limitent leur mobilité : d’une part le facteur géographique d’éloignement dans les territoires de faible densité, et d’autre part les difficultés de certaines personnes pour disposer ou utiliser les équipements et services nécessaires à la mobilité (voiture, accès aux outils numériques par exemple).

    Dans ces territoires moins denses et ruraux, mais aussi dans certaines villes moyennes et leurs espaces périurbains, les personnes non-motorisées ou sans permis, les seniors, les personnes pauvres ou en situation de précarité, peuvent être fragilisés par des difficultés de mobilité, avec peu d’offre alternative à la voiture individuelle.

    L’accès quotidien à l’emploi, l’éducation, la santé, les commerces, les relations sociales, la culture, les loisirs est pourtant une condition essentielle d’exercice des droits fondamentaux de liberté, d’égalité et de citoyenneté : la mobilité constitue un facteur essentiel du développement économique et social des territoires.

    Pour éviter toute forme de relégation, le Département de l’Hérault développe des dispositifs de mobilité innovants participant à la cohésion entre territoires et entre citoyens, et à l’autonomie de chacun.

    Cette vision départementale, partagée avec les services de l’Etat à travers l’approbation conjointe du Schéma Départemental d’Amélioration de l’Accès des Services au Public (SDAASP), a l’ambition d’assurer pour les habitants de ces territoires enclavés et pour les personnes plus fragiles, une mobilité efficace, économe, propre et inclusive.

    Au regard de son originalité et de ses ambitions, un projet « Pack Mobilité Inclusive » du Département de l’Hérault vient d’être labellisé « French Mobility » par l’Etat et l’ADEME.

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L'HERAULT (17-09-18)

 

L'indécapant 1
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer