ACTUALITES : SÈTE - Marina pour méga-yachts : Beaucoup de zones d’ombre sur le projet du port

12-09-18 : SÈTE - Marina pour méga-yachts : Beaucoup de zones d’ombre sur le projet du port

Le MERCREDI 12 SEPTEMBRE à 19h, le collectif « Une marina : pour qui ? pour quoi ? » organise une réunion publique au bar "Le Pub" ("Chez Maryse et Lulu"), 30 rue Lazare Carnot à Sète.

L'objectif sera de faire connaître au plus grand nombre les nouvelles fraîches concernant le projet :

  • -  son déplacement du quai d'Alger au bassin Orsetti

  • -  son vote en Commission permanente du Conseil régional en juillet

  • -  et le flou artistique (mais savamment orchestré!) entourant la maison mère de l’opérateur du projet, IGY Marina, dont le siège social serait situé dans un paradis fiscal (les Iles Cayman). Cf. notre article de juillet : https://www.facebook.com/notes/collectif-une-marina-pour-qui-pour-quoi-/vote-du- projet-et-histoire-de-paradis-fiscal/1751595028210122/

    Ce sera également l'occasion de présenter une analyse en collaboration avec l'association ANTICOR, qui s'est penchée sur le détail de la réponse à l'appel d'offre d'IGY Marina, notamment concernant les questions économiques. ANTICOR est une association luttant contre la corruption et la fraude fiscale (http://www.anticor.org/). Son expertise nous a permis d'identifier plusieurs points importants que nous présenterons lors de la réunion publique :

    • -  des précisions sur la société IGY Marina, filiale du Groupe Island Capital LLC, dont les investisseurs figurent parmi les plus riches familles et importants fonds de pension, sociétés d’emprunts et compagnies d’assurance des Etats-Unis.

    • -  les activités de lobbying de l’entreprise, dont le personnel est orienté vers la prise de poste ou de responsabilités politiques et associatives locales dans les lieux où les marinas s’implantent

    • -  le contraste entre des investissements publics importants et les faibles investissements de la part de IGY Marina, alors que ces derniers en seront les principaux bénéficiaires

    • -  l'analyse de sa réponse à l'appel d'offre qui ne laisse présager aucune retombée économique locale

    • -  les nombreuses approximations, incertitudes et contradictions concernant les chiffres présentés dans la réponse à l'appel d'offre, qui contrastent avec la position de « leader » et d’expert de son domaine dont sa réclame IGY Marina.

Source photo

COLLECTIF " MARINA POUR QUI POUR QUOI " (07-09-18)

 

L'indécapant 1
Envoyer par E-mail

 

 

Retour

Imprimer